Actualités

Découvrez nos dernières croisières dans les Antilles, les dernières infos sur les bateaux, l'actualité des croisières aux Antilles, les bons plans....etc...

Acheter un bateau aux Antilles

20 octobre 2021 - Ecole de croisière guadeloupe - , , , , ,

Vous désirez acheter un bateau aux Antilles, catamaran ou monocoque…. Pourquoi pas ! Je pense même que c’est un beau projet de vie… vivre sur l’eau, profiter des grands espaces…déconnecté  de la ville… vivre à un autre rythme… loin du stress….
Les Antilles sont un terrain de jeu fabuleux, on peut y naviguer toute l’année. C’est diversifié, les navigations, pour peu que l’on soit formé et prudent est très accessible à tous.

Acheter un bateau aux Antilles, peut paraitre simple et accessible pour peu que le compte en banque soit bien garni…. oui ça coûte un peu cher quand même dès que l’on veut un catamaran habitable. 
L’erreur serait de se précipiter… et j’en vois beaucoup qui craquent sur un bateau au salon nautique, lors d’une visite avec un bon brooker, fin connaisseur de la démarche commerciale.
L’erreur serait de se laisser envahir par l’émotion et de faire l’achat coup de coeur !!  Lors de cet achat la raison doit être la première vertu.

Acheter un bateau aux Antilles doit être murement réfléchi et pour cela il y a quelques questions  essentielles à se poser….

1ère étape : LES BONNES QUESTIONS

– Quel budget d’achat, je peux mettre sans me retrouver sur la paille ?
– Monocoque ou catamaran ? et pourquoi ce choix ?
– Quel budget d’entretien annuel je suis prêt à engager ?  ( 10% du prix d’achat est une règle de base, mais tout dépend de l’état initial de votre achat )
– Est ce moi ou un professionnel qui fera l’entretien ? ( du simple au double )
– Est ce que je dispose de temps et des compétences en mécanique, electricité, bricolage..?
– Quel programme de navigation ? tour du monde, les petites antilles, Tranastlantique, sortie du weekend….?
– Combien de personne je veux pouvoir accueillir à bord ? pour déterminer le nombre de couchage confortable…
– Est ce que je louerai ce bateau , pour payer les frais ?
– Est ce que je vais monter une petite société pour le louer ?
– Comment je vais faire ma promotion si je veux le louer ?
– Combien me faut il de semaines de location pour le rentabiliser ? 
– A quel tarif je peux prétende louer mon bateau ?
– Est ce que je souhaite gagner de l’argent avec mes locations ?
– Est ce que j’aurais une place de port ? ( un mono de 44 pieds à pointe à pitre = 3900€ à l’année )
– Le coût de l’assurance ? différent si je loue avec ou sans skipper, différent en fonction de la zone , avec des clauses différentes selon les assurances en saison cyclonique…..
– Achat en LOA pour récupérer la TVA ?

Si toutes ces questions ont bien été étudier par l’acheteur, et que l’envie d’acheter le bateau est toujours présent alors c’est parfait, vous avez déjà fait un bon travail. Vous êtes un acheteur averti et conscient.
Si vous n’avez pas pensé à tout cela, ou si vous avez du mal à faire le point …. pas de panique…. je suis là !!
Je pratique la voile depuis 30 ans, je connais bien les Antilles, les bateaux, et les systèmes d’exploitation….je peux donc vous aider dans cette première étape. ( contactez moi )

Cette première étape étant bien posée et réfléchie… on peut passer à la deuxième:  La recherche du bateau idéal.

 

lucia-40-a-vendre
Lucia 40 à vendre aux Antilles

2 ème étape : LA RECHERCHE DU BATEAU IDEAL

Acheter un bateau aux Antilles est peut être une bonne idée, car effectivement la zone de navigation est idéale et il y a beaucoup d’offre, surtotu en catamaran. Les Antilles sont une destination de rêve pour les catamarans.
Il y a beaucoup de brookers ( intermédiaires, dont l’activité est de revendre les bateaux en touchant une commission 10% avec un minimum de 8000 à 10 000€ ) Ce sont des vendeurs, comme des vendeurs de voitures. Ils gagnent de l’argent quand le bien est vendu.
Leur rôle est de faire l’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur. Ils ont plusieurs bateaux à vous proposer et sont en concurrences avec les autres brookers.

Il y a aussi les offres directes de particuliers à particuliers, avec des annonces dans les revues spécialisées, ou les sites de vente comme leboncoin…. Dans ce cas vous etes en relation directe avec le vendeur, il n’y a pas de commission donc une économie ou une marge de discussion de 8 à 10 000 euros supplémentaire.

Ceci étant connu vous allez maintenant faire un choix entre plusieurs bateaux… avant de vous déplacer vous allez déjà demander:

  • Le carnet d’entretien annuel.
  • le maximum de photos ( esthétique mais aussi technique )
  • L’inventaire exhaustif du bateau et de son équipement
  • l’historique du bateau ( première main ? en usage privé uniquement ? a t il fait de la location ..)
  • Qui entretenait le bateau ? ( ensuite vous demanderez les factures )
  • L’age des voiles
  • L’age du gréement
  • L’age des batteries ( service et moteur ) et la puissance
  • Les moyens d’autonomie électrique ( panneaux solaire, éolienne, groupe electrogène …)
  • L’étai , de quel année ? ( c’est bien souvent de sa faute quand le bateau démate ) ( A expertiser si pas récent )
  • Les heures moteurs, fonctionne t il bien ? fumées ? pièces neuves ?….
  • y a t il eu une expertise précédente ?
  • le bateau a t il eu de gros accidents, talonnage, dématage, cycloné, voie d’eau….?
  • Vente Hors taxe ou TTC ( aux Antilles attention avec les droits de douane et d’octroi de mer…. +12% environ )
  • Certificat de non gage
  • A combien s’élève les droits annuels de francisation ?
  • Quel est le prix de l’assurance…. comment est il assuré ?
  • quand est ce qu’il est visitable, expertisable ?
  • quand est ce qu’il peut être vendu ?
  • Est il vendu avec une place annuel au port ?
  • Discuter avec le propriétaire pour laisser une part au ressenti….le feeling… ( filou ou sincère ) ( expert ou amateur )

Là aussi si vous avez tous les documents, et toutes les infos et que ça ne vous aide pas plus…vous pouvez me contacter avant d’aller plus loin.

L’entretien des moteurs est important sur un cata… et il y en a deux !!

La 3ème étape : LA 1ère VISITE

Alors certains s’arrêtent là aux 2 premières étapes plus ou moins bien réalisées et passe directement au compromis de vente ( qui vous engage sur 10% du montant global de l’achat quand même ). C’est un choix, auquel je ne jouerai pas. Mais si vous habitez loin, que vous n’avez pas beaucoup de temps ça peut s’expliquer…. mais ce n’est pas la bonne solution.

Et c’est là que j’interviens. Etant sur place, en Guadeloupe, mais mobile facilement sur les Antilles françaises, je peux réaliser la première visite pour vous et vous éviter une perte de temps et d’argent.

J’ai moi-même voulu acheter un bateau, j’ai travaillé 2 ans pour un brooker, et avec ma connaissance des bateaux, je peux réaliser cette première visite qui vous confortera ou vous découragera…. mais au moins on aura avancé de façon raisonnée.
J’ai établi un protocole d’inspection poussé, pour déceler les problèmes éventuels. On peut faire une visio finale après ma visite, je peux vous envoyer les photos qui manquaient….je peux faire des relevés et des prélèvements, ….ETC…. Évidement un brooker dira que c’est son job….bien-sur… sauf que lui , il a un intérêt dans l’affaire : la vente !
En me sollicitant pour cette première visite, vous aurez un avis objectif et pas intéressé.
Généralement il y a une première visite, puis quand tout se passe bien, il y a la présence finale pour la sortie du bateau, la visite éventuelle d’un expert maritime, l’essai en mer et la signature …
Ça c’est quand on a de la chance et qu’on tombe sur le bon bateau du premier coup :-)

Si vous souhaitez mon aide pour cette 3ème étape contactez moi.

J’ai personnellement visité 2 bateaux à fond avant de faire une proposition ( 2 visites, 2 aller/retour en avion + location véhicule, le logement sur place , et 12h d’inspection ) et finalement je n’ai toujours pas de bateau…:-)

Dernière bière aux ils vierges
C’est comme la négociation pour la dernière bière :-)

La 4ème étape : LA NEGOCIATION

Admettons que tout s’est bien passé jusqu’ici, vous avez tous les papiers ( carnet d’entretien à jour, avec les factures, certificat de non gage….) Le bateau vous plait, la première visite est concluante, pas de surprise…. vous êtes intéressé, très intéressé même… Mais c’est peut être au dessus de votre budget…ou il y a des travaux ou des aménagement à faire…. Il va donc falloir discuter, négocier avec le propriétaire ou le brooker.
Vous allez donc faire une offre, et selon vos talents de négociateurs, et trouver les bons arguments:

  • le caractère urgent de la vente ( côté propriétaire il y a des frais, le port, l’assurance, la surveillance, l’entretien, l’arrivée de la saison cyclonique….ça coute et plus vite il est vendu mieux c’est )
  • la mise en concurrence avec un deuxième bateau avec lequel vous avez une hésitation….
  • ……etc….

Dans cette étape ,avant d’acheter un bateau aux Antilles, je pourrais aussi vous assister .

A ce stade vous saurez exactement combien va vous couter le bateau par an…. Assurance, vous aurez les devis, les frais de marina… etc… et aussi l’investissement supplémentaire que vous comptez faire ( voile, gréement, annexe + HB….électronique….) Vous saurez aussi comment vous allez le financer, le coût de votre prêt ou pas…

La 5ème étape : LE COMPROMIS DE VENTE

Ça progresse bien comme vous voulez…. vous vous êtes entendu sur le prix de vente !!
Pour aller plus loin:

  • Sortie de l’eau et inspection de la coque
  • Expertise par un expert maritime
  • Essai en mer

Pour faire cela , bien souvent , l’étape du compromis est indispensable. Vous devrez donc signer un document appelé « compromis de vente ». Celui-ci est assujetti à un acompte de 10%. Si vous refusez l’achat vous perdez l’acompte. Pour ne pas perdre votre acompte vous devez donc inscrire dans le document des « conditions suspensives »

Le coût de la sortie peut être négocié avec le vendeur. Si vous acheter, l’ex proprio paye la sortie. Si vous n’achetez pas c’est vous qui payez.

L’expert maritime est à votre charge ( il prend X € du metre ) il peut vous proposer plusieurs niveaux d’expertise. Il vous rédigera un rapport ( c’est bien souvent un inventaire du matériel à bord…et il fixe une valeur au bateau.. ).
Vous pouvez demander une expertise plus poussé, ou venir avec un fin connaisseur qui vous aidera sur les points techniques que vous ne maitrisez pas.

L’essai en mer ne coute rien, vous sortez avec le proprio ou le brooker, vous naviguez 1 ou 2 heures ( à négocier ) vous faites donc le point sur le confort du bateau, s’il se barre bien, si les voiles sont faciles à hisser, si à la gite il n’y a pas de problème, s’il ne prend pas l’eau , si les winchs fonctionnent bien….etc….

Après cette étape, vous aurez pu remarquer des problèmes nouveaux amenant une nouvelle négociation. Si cette dernière négociation se déroule comme vous le voulez….. vous passez à la dernière étape : L’ACHAT

6 ème étape : L’ACHAT

C’est bon le parcours du combattant se termine…. bientôt le bateau sera à vous !!!! Il s’est bien passé 2-3 mois ( dans le meilleur des cas , quand les astres sont biens alignés :-)

Pour cette étape, il faut se rapprocher des affaires maritimes qui vous diront quels papiers vous devez fournir.
C’est normalement assez simple.
Vous prendrez aussi des informations auprès des Douanes.

Et le rêve se réalise…….

Vous voilà propriétaire !!!

Pour toutes ces étapes je peux vous conseiller, me renseigner sur le bateau, faire la première visite, vous accompagner lors de l’essai en mer…. et vous aider ainsi à passer toutes les étapes  …. et bien d’autres ( l’aménagement, l’organisation de la sécurité à bord, la prise en main ou la formation complète…)

J’espère que cet article vous aura été utile.

 

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit us on Google+