Actualités

Découvrez nos dernières croisières dans les Antilles, les dernières infos sur les bateaux, l'actualité des croisières aux Antilles, les bons plans....etc...

Croisiere catamaran dans les iles vierges

10 février 2015 - Vidéo - , , ,

Compte rendu d’une croisière catamaran réalisée cet hiver 2015
Nautitech 441 – Iles Vierges –

Parcours

Jour 1: Le catamaran est disponible sur la base de St MARTIN à partir de 17h. Nos invités sont arrivés à 16h, et par chance le bateau était prêt, les courses entreposées, ne restait plus que le check technique à faire. Celui-ci a pris un peu de temps, car il restait quelques points techniques à voir  ( anneaux brisés, démarreur collé, tuyau d’arrosage….) bref pas grand chose, mais important quand même. Nous partons juste avant la nuit pour aller prendre le repas ( des sushis caribéens !!)  au mouillage, avant la navigation de nuit. La Météo est très calme, c’est parfait pour une première nuit de croisière ! On alterne les quarts avec l’équipage, je reste dans le carré en standby. La nuit se déroule à merveille.

Jour 1 bis: Arrivée devant les iles Vierges, vers 9h, j’allume les moteurs. Quelques instants, plus tard, le régime du moteur tribord baisse et le moteur s’arrête au moment où j’allais l’éteindre. L’alarme n’a pas pu avertir du problème vue qu’elle ne fonctionnait pas sur ce moteur. En Ouvrant le capot, je constate que la gatte moteur est pleine d’huile!!!  AIIE, je suspecte le pire. On arrive sur un moteur à Sapnish Town. Je contacte la base, qui envoie un mécano et trouve une solution de rechange au cas ou. Pendant ce temps je pars faire la Clearance d’entrée pour que mes invités puissent descendre à terre visiter les BATHS. Après le repas de midi à bord ( 1.30 pour faire la clearance) c’est le départ en Taxi (7$ A/R / pers) La visite des Baths les enchante, c’est évidement le plus bel endroit à voir aux Iles Vierges ( BVI ). Pendant ce temps le problème moteur est résolu, rien de grave. OUF !!!! Nous dormons sur ancre à Spanish Town.

Jour 2: Une fois le petit dejeuné pris, ainsi que le bain matinal, nous mettons le cap sur des ilots tout proches ” THE DOGS” où il y a de beau snorkeling à faire ainsi que des plongées bouteilles pour les amateurs. Nous sommes les premiers sur les bouées à disposition. Après le repas de midi, sous voile nous filons 8 nds, par un bon 17nds de travers en direction de “GORDA SOUND”. L’objectif est d’y arriver assez vite pour avoir une bouée proche su “SABA ROCK“, à 17h il y a le spectacle du “feeding Tarpon”, des énormes poissons viennent se faire nourrir pendant l’happy hour de 17h à 18h. Après la fête continue une bonne partie de la nuit sur ce petit ilot fort sympathique.

Jour 3: Nous partons après le petit déjeuner, par une passe étroite à travers les patates de corail, pour rejoindre ANEGADA à 14 milles. Le vent étant favorable, il nous faudra que 2 h pour rejoindre le premier mouillage où nous prendrons le repas après l’apéro pris sur la plage, seuls ! L’après midi, sera propice à une petite balade le long de la plage, pour aller réserver le taxi du lendemain. Nuit paisible au mouillage.

Jour 4: Toujours sur ANEGADA, mais nous changeons d’endroit. Nous rentrons par un chenal étroit, pour prendre une bouée parmis la 60 aine possible, mais nous sommes déjà très nombreux ( 30$ ). L’endroit, interdit sans skipper, par les sociétés de loc est très apprécié. L’ile est calme et presque déserte. On peut apercevoir des flamands roses en rejoignant la plage de LOBLOLLY, où généralement je conseille de prendre une journée de pause. Cette escale est toujours bien appréciée. En soirée, après la douche, nous partons déguster les meilleures langoustes des Iles Vierges ( parait-il ) dans un des 3 restaurant du village. L’ambiance est chaleureuse, les langoustes sont énormes, il fait bon. Nous passons un bon moment. Plus loin dans un autre restau, l’ambiance est à la fête, ça danse !

Jour 5: Il n’y a pas beaucoup de vent en cette journée, moteur et voile seront complémentaires. Les femmes se détendent dans le trampolines, les hommes lisent et discutent, notre hôtesse, Maryse peut préparer la cuisine tranquillement. Nous prendrons une bouée, face à une superbe plage de sable blanc dans un écrin de verdure. Un beau Swan de 90 pieds est déjà sur zone… ces bateaux sont vraiment beaux. Après la sieste, nous partons vers JVD ” JOST VON DYKE ” réputée comme l’ile de la fête. Cette escale à Great Harbour sera l’occasion de faire de l’eau, vider les poubelles, faire quelques courses. Peu de monde à cette période, dans la baie. Ça change de mes précédents passages où c’est toujours super  bondé. Nous ratons de 15min l’happy hour de chez FOXY’S. Les femmes en profite pour faire quelques achats souvenirs au magasin. Après le repas je sors avec maryse, les invités jouent aux cartes, nous buvons quelques bières et nous dansons devant un petit groupe locale. Il n’y a pas foule mais l’ambiance reste sympathique.

Nautitech 441 - 8 à 10 couch

Jour 6: Direction WHITE BAY, pour découvrir le mythique bar ” SOGGY DOLLAR BAR ” le bar où l’on paye avec des dollars mouillées, car l’annexe ( normalement ) n’est pas autorisée sur la plage. Ce bar serait l’endroit où le “PAINKILLER” aurait été inventé. Pour une fois nous arrivons vers 10h, pas grand monde, on peut se balader tranquillement. On revient vers 12H au bar, c’est l’heure de l’apéro ! Tournée de Painkillers et tentative au jeu de l’anneau. Seul Frédéric, réussira ce jeu d’adresse. Dans la foulée, nous décidons de grignotter sur place. Le monde arrive, le mouillage est plein, c’est un peu le défilé des maillots, l’ambiance va chauffer jusqu’à 15h. Nous , nous partirons avant pour rejoindre un mouillage à SANDY PIT, où nous passerons une nuit un peu agitée ma foi. Mais l’endroit est superbe. Propice à l’apéro du soir, sur la plage, si les vagues nous laissent faire.

Jour 7: Avant le petit déjeuner, je lève l’ancre pour descendre dans l’autre mouillage pour se rendre à “BUBBLY POOL“. Mes invités apprécient cette petite marche tranquille pour aboutir dans ce jacuzzi naturel. Après la balade, il était prévu de faire un stop à SANDY ISLAND, mais la cambuse se vidant, un dimanche en plus, j’ai préféré tracer directement à SHOPER HOLE pour faire les courses dans un supermarket que maryse connait, avant 12h. Escale course, qui se prolonge par un peu de shopping, mais pas assez , j’avais oublié le phénomène d’attraction des magasins. Désolé, c’est noté pour la prochaine fois . Sur la route vers Norman Island nous prendrons un apéro dinatoire, camembert, saucisson, vin rouge, à la française. Le vent souffle bien ses 23 nds, je garde tout, la mer est docile. Toutes les bouées sur ” INDIANS” sont prises, on continue dans la baie. On choisi une bouée dans une petite baie calme à l’entrée ( 30$ ). Baignade, snorkeling très joli à proximité. Sieste ! et Apéro. Nos invités s’en vont au WILLY T pour l’apéro. Ils reviennent joyeux en chantant ” les Sardines” comme à leur habitude. C’est l’effet Painkiller Happy Hour !!  En fait ils sont allé à terre, ils n’ont pas trouvé le bateau pirate. Après le repas ils ne sont plus chaud pour la deuxième expérience de la soirée, maryse et moi y allons, pour toujours être à la pointe de l’infos par rapport aux activités extra voile, lors de nos croisières. Donc nous faisons une sortie professionnelle de repérage. Peu de monde encore une fois, je suis surpris. C’est généralement un lieu très animé.

Jour 8: Départ de bon matin, par un bon vent de 25-30 nds apparent au près. J’ai pris un ris et des tours dans le génois, La croisière s’envole. Les passagers se présentent à la barre. Le catamaran avec sa barre hydraulique est facile à barrer et bien agréable, car bien équilibré aussi. On avale rapidement quelques milles, on double d’autres navires bien en difficulté avec cette belle brise. Ils sont souvent sur-toilés. Ont -ils appris à prendre un ris ?  Nous on s’en fout on fonce, mais on fait bien attention aux autres, ici le premier danger c’est les autres ! On enchaine quelques virement de bord avant d’arriver à Peter island, où nous mouillerons près de la plage pour la nuit. Petite promenade à terre, Painkiller dans un resort et nuit paisible au bateau.

Escale à JVD

Jour 9: Objectif Copper Island. Le vent est encore présent mais il s’est adoucit. GV 100%, on file bien nos 6-7 nds en tirant des bords. On mouille pour 11h face à un joli resort. Balade sur la plage, repas, snorkeling, sieste et puis on se décide pour repartir et tenter le mouillage nocturne aux BATHS pour le plaisirs du paysage. Malheureusement, la houle rentre !! on ne sent pas bien la nuit ! Il est 16.30 il ne faut pas trainer, à trouver un autre endroit, plus protégé. Nous partons pour SAVANA BAY, derrière la barrière de corail nous seront plus à l’abri. Je ne suis encore jamais allé là. En Fait, un gros mono est déjà au mouillage dans l’entrée de la passe, on se faufile un peut plus loin. Malheureusement, la houle casse sur la barrière et propage de petites vagues fortes désagréables. La nuit est un peut agitée. Bref mauvais plan, je le note.

Jour 10: Au matin, nous repartons aux BATHS pour profiter du paysage, on y tient, c’est beau !!!, on y passe la matinée. A midi on lève l’ancre pour MARINA CAYS. On mange au calme, porté par le génois seul plein vent arrière, on n’est pas pressé, on la joue confort pour le repas. On arrive à temps pour prendre une des dernières bouées. On profit de l’après midi pour descendre à terre, visité le shop, boire un verre, et faire du snorkeling sur la barrière de corail. En soirée, comme partout dans les Iles Vierges Britanniques, de 17h à 18h c’est Happy Hour !! Il semble que cet endroit ait été fort apprécié par nos invités, surement à cause du petit concert dansant.

groupe

Jour 11: C’est le jour du départ, à 10h nous sommes à TRELLY’S bay, sur une bouée, prêt à débarquer. Nos invités ont leur avion à 12h55. Nous descendons tout le monde à terre, nous faisons nos au revoir. Maryse et moi repartons dans l’instant pour la traversée vers St Martin… 14h 16h ou 20h…. nous n’en savons encore rien, suivant la météo ça devrait bien se négocier même si le vent est plein EST. Il faut voir les vagues ! En sortant de l’archipel, c’est pas terrible du tout, on envisage les 20h !! mais 2 h après la mer s’aplatit…..ouf, la lune sortira à 19.47, pleine, la nuit sera magnifique et nous mouillerons à Marigot baie à 0.30.

Jour 12: Après avoir fait le plein de GO, nous prenons la direction de l’Anse Marcel, où le bateau est basé. Après 0,5 milles, la courroie babord casse, nous finissons sur un moteur. Je demande donc de l’assistance à la base pour rentrer dans l’étroit chenal. En fait Richard, viendra réparer avant, ça sera plus simple pour les manoeuvres. A 10h le bateau est bien à quai, à 11h30 le bateau est rendu propre et dessalé. A 15h j’ai mon avion pour la Guadeloupe.

Vous pouvez aussi consulter un autre programme type

Quelques images de cette croisière:

devis-bouton

1 commentaire
  • LiquoisRépondre

    Nous remercions François notre skipper très sympathique et commandant compétent du catamaran ainsi que Maryse notre hôtesse qui a pris beaucoup de soins à nous faire aimer ses petits plats créoles et autres concoctés sur le voilier pour cette croisières aux BVI qui nous laissera un magnifique souvenir.
    Merci à vous deux pour ces bons moments partagés.
    Merci à nos coéquipiers et amis de bord qui ont été formidables.
    Catherine et Frédéric.

    1 mars 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit us on Google+