Actualités

Découvrez nos dernières croisières dans les Antilles, les dernières infos sur les bateaux, l'actualité des croisières aux Antilles, les bons plans....etc...

Dé-confinnement ou pas..?

15 mai 2020 - Ecole de croisière guadeloupe -

Depuis lundi 11 mai , enfin, le dé-confinement est autorisé mais si vous avez suivi l’actualité, la réalité est tout autre pour nous autres navigateurs.
Si en fin de semaine dernière, nous nous réjouissions des annonces de la FIN annonçant la reprise de la navigation dès le 11 mai, confirmées par les arrêtés des Préfectures Maritimes de Méditerranée et d’Atlantique, nous avons vite déchanté.



Avec l’imbroglio juridique mis en place par le gouvernement, qui complexifie la chaine de décision en y associant désormais Préfet maritime, Préfet de département et maires des communes littorales, nous nous retrouvons soumis au bon vouloir de certains, sans équité aucune entre territoires.
Car concrètement, ici en Guadeloupe, le Préfet s’oppose à la réouverture des plages et la navigation reste interdite, nous restons soumis à autorisation dérogatoire pour raison impérieuse avant tout mouvement et la 14zaine reste en vigueur entre DOM.
Bref, on peine encore à se sentir déconfinés !

Bref….. si jamais vous obtenez une dérogation “exceptionelle” il y aura des contraintes:
– interdiction de descendre à terre
– soumis à 14zaine en arrivant dans un nouveaux département, avec test COVID à la clé …

Petit point au 12 mai, sur la navigation aux Antilles après le déc-confinement....

Pour les stages de voile…

 

La lecture des décrets d’application est parfois complexe, et réserve bien des surprises. 

Les derniers en date concernant les ouvertures des ERP & des EAPS :  Le Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020, publié le 12, prescrivant “les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire” qui a lui-même abrogé le Décret n° 2020-545 sortit le …..11 mai !!.

Ce qu’on peut en retenir

Au titre de l’Article 10 ( précédemment Art 8 ) ne peuvent accueillir de public

– Les établissements sportifs couverts ;  les salles de remise en forme restent donc fermés.

– Les Etablissements de Plein Air :  à l’exception de ceux au sein desquels sont pratiquées les activités physiques et sportives mentionnées au IV du présent article et dans les conditions que ledit IV prévoit.

CORONAVIRUS / COVID-19 Décret no   2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

 Au titre du IV de l’Art 10 :  

IV. – Les établissements mentionnés aux articles L. 322-1 et L. 322-2 du code du sport sont fermés, sous réserve des dérogations suivantes :  1- Ces établissements peuvent organiser la pratique d’activités physiques et sportives de plein air, à l’exception :  a) Des sports collectifs ;  b) Des sports de combat ;  c) Des activités aquatiques pratiquées dans les piscines au sens de l’article D. 1332-1 du code de la santé publique.  Les activités concernées ne peuvent donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes. 

Les activités de Plein Air TERRESTRES peuvent donc ouvrir avec des groupes de 10 personnes (encadrement compris) avec distanciation sociale de 1 m.  

Par ailleurs au titre du 5° du même article la distanciation physique imposée est de cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et de dix mètres pour une activité physique et sportive intense.

Pour les activités NAUTIQUES : Au titre de l’Article 9, elles sont interdites de facto, dans des termes clairs, dans son alinéa II qui dispose que : 

L’accès aux plages, aux plans d’eau et aux lacs est interdit. Les activités nautiques et de plaisance sont interdites. Le préfet de département peut toutefois, sur proposition du maire, ou, à Saint-Martin et à Saint- Barthélemy, du président de la collectivité, autoriser l’accès aux plages, aux plans d’eau et aux lacs et les activités nautiques et de plaisance si sont mis en place les modalités et les contrôles de nature à garantir le respect des dispositions de l’article 1er et de l’article 7.

Les activités Nautiques (Jet, Plongée, Surf, Rafting, …) sont interdites sauf autorisation préfectorale demandée par un Maire. 

  En ce qui concerne La NAVIGATION en bateau, elle est autorisée en Méditerranée mais la PREFMAR renvoie aux Maires et Préfets pour l’ouverture des ports qui sont fermés pour le moment (impossible donc d’aller en mer).Pour l’Atlantique, la Manche et la mer du Nord, rien n’est autorisée pour le moment.

 Enfin, pour ceux et celles qui peuvent reprendre leur activité :

Co-voiturage : 2 personnes maximum en plus du conducteur, toutes munies de masque

Obligation d’afficher les règles des gestes barrières  

Préconisation : demander une attestation sur l’honneur attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection au COVID 19.A défaut, l’accès peut lui être refusé et il peut être reconduit à l’extérieur des espaces concernés.

 Bon courage à vous toutes et tous…….

 

Point sur l’épidémie en Guadeloupe en PDF

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visit us on Google+