Actualités

Découvrez nos dernières croisières dans les Antilles, les dernières infos sur les bateaux, l'actualité des croisières aux Antilles, les bons plans....etc...
entretien d'un voilier

Entretien d’un voilier

15 novembre 2021 - Ecole de croisière guadeloupe -

L’entretien d’un voilier n’est pas une mince affaire…. La sortie entre amis c’est sympa, mais pour que cela se passe bien le propriétaire ( responsable ) devra être sur que son bateau soit en état. Il est d’usage de dire que l’entretien d’un bateau coute environ 10% du coût de l’achat, en tous les cas on n’en est jamais loin…mieux vaut le saloir ;-)

Soit vous savez faire, soit vous ne savez pas ! il faut être conscient de ses limites… donc soit vous apprenez soit vous confiez l’entretien à des spécialistes. L’intervention d’un spécialiste à chaque fois peut faire monter l’addition en fin d’année…

Ne confondez pas l’entretien et les réparations…..!!!! l’entretien correspond à l’anticipation alors que les réparations sont parfois les conséquences d’un mauvais entretien !!!

françois

Parce qu’en montant à bord vous confiez votre vie, la qualité de votre séjour, à une structure flottante délicate, très complexe, il faut sans cesse être très vigilant.
l’attitude du marin responsable doit être la vigilance à chaque moment. D’un point de vue technique cela veut dire qu’il faut observer, écouter son bateau et rechercher les causes des dysfonctionnement. Pour cela il faut noter dans le livre de bord tous les anomalies et problèmes techniques à résoudre.
des que possible, sur l’eau en navigation si c’est urgent, à l’escale au mouillage si c’est moins urgent, ou au retour au port si ce n’est pas grave, il faut réparer ( soi-même ou avec un spécialiste )

Le moteur… le gros morceau mais pas seulement….

TOUS LES JOURS

Il faut au minimum inspecter quelques points importants de son embarcation, pour la sécurité et pour le confort :
– Les goupilles
– Les anneaux brisés, les chandeliers
– Le gréement : Les haubans, étais, et pataras, le mat, les barres de flèches, vite de mulet, charriots de GV
– Les lignes de vie
– Les manilles et les poulies
– La charge des batteries
– Les tanks d’eau fraiche
– Les tanks d’eau noire
– le niveau d’essence de la nourrice pour l’annexe
– La présence d’eau dans les fonds de cale
– Rangement du bateau ( chaque chose à sa place pour la sécurité )

CHAQUE SEMAINE

– Les niveaux du ou des moteur(s) Huile, liquide de refroidissement, le gasoil
– Une inspection + approfondi du moteur
– Plonger inspecter la coque, gratter les algues, et controler l’hélice
– Nettoyer les fonds si besoin
– Actionner les vannes de passe coque
– Faire un essai VHF
– Contrôler les batteries des équipements de sécu ( VHF portable, feu à retournement, frontales, spots…)
– Contrôler le bon fonctionnement des pompes de cale automatique
– La charge des bouteilles de gaz
– Rincer à l’eau douce le pont et le gréement du bateau

CHAQUE MOIS


– Inspection du mat ( monter en tête de mat )
– vérifier les feux de navigation
– Contrôler la tenue des taquets, des chandeliers
– Nettoyer la bougie du moteur HB
– Graisser huiler ce qui doit l’être (drosses de barre, axes…)
– Controler l’état des winch et du guindeau
– Rincer la chaine à l’eau douce, nettoyer le puit de mouillage
– Chasser les points de rouilles à tous les niveaux
– Contrôler les cames des taquets coinceurs

CHAQUE ANNEE

Munissez vous du registre des vérifications annuelles ( annexe de la Div 240 A-2 ) pour contrôler votre bateau. Cele-ci fera une bonne liste de choses à contrôler.

– Révision complète du gréement
– Révision complète de la mécanique par un professionnel ( vidanges des huiles moteur et inverseur ..)
– Changer l’impeller et la courroie
– Nettoyer le moteur et la cale moteur
– Nettoyer et graisser au besoin les drosses, la chaine d’entrainement du pilote auto
– Faites vérifier, nettoyer et réparer vos voiles
– Faites de belles épissures sur vos aussières abimées
– Electricité bombe contact sur les circuits, vérifiez la corrosion et les serrages des cables
– Vidanger et entretien moteur HB
– Changer ou nettoyer toutes les pièces qui présente de la rouille ou une usure avancée
– Rincer à l’eau douce, vos manoeuvres courantes et vos aussières
– Vérifier les validités de vos extincteurs, radeaux de survie, balises de détresse, pharmacie…
– Vérifier l’état de vos gilets de sauvetage et vos harnais et du matériel de sécurité obligatoire
– Vérifier et changer le contenu de vos Grab-bag de survie
– Antifouling et anode. Joint spi sur les sail drive… et vidange du sail drive…état du coupe orin
– Refaite un peu de cosmétic ( vernis….. )
– Vérifiez le contenu de la caisse à outils, et nettoyer
– Vérifier le matériel en spare, courroie, impeller, pompes groupe d’eau, pompes de douches, manilles, ….
– Pastille désinfection dans les tanks d’eau
– Antibactérien dans le Gasoil ( si vieux bateau penser à vidanger et nettoyer les fonds de cuve )
– Graissage et entretien des joints des WC
– Est ce que les batteries sont encore bonnes ? après 3 années faites des contrôles de charge chaque année

BON COURAGE

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Croisière catamaran aux Antilles avec skipper will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.
Visit us on Google+